Distance focale 

Différents types d'objectifs 

Quelle focale choisir 

Comment choisir un objectif

 

gif anime puces 045 La distance focale :

À l'ère de l'argentique, les films de 35 mm (images 24x36) dominaient le marché. Les photographes se sont servi de ce format comme repère et ont  considéré en référence la focale 50 mm comme focale standard car comparable à la perception de l’œil humain.

 

focale5

C'est quoi la distance focale ? La distance focale, appelée plus simplement focale, correspond à la longueur foyer (capteur) / centre optique de l'objectif. Or, les valeurs de focales  calculées pour un objectif sont faites sur la base d'un capteur 24x36. Pour connaître la focale équivalente au capteur utilisé, on convertit la valeur en multipliant cette valeur par un coefficient  (facteur multiplicateur) : par exemple pour un objectif 50 mm associé à un capteur Canon APS-C dont le facteur est 1,6 la valeur équivalente devient 50 x 1,6 = 80 mm. Le facteur multiplicateur est généralement spécifié dans les caractéristiques de l'appareil...  

Taille capteurDimensions (en mm)Coef. arrondi
HauteurLargeurDiagonale
1/4’’ 2,4 3,2 4 10,8
1/3’’ 3,6 4,8 6 7,2
1/2,5″ 4,29 5,76 7,2 6
1/2,3’’ 4,62 6,16 7,7 5,6
1/2’’ 4,8 6,4 8 5,4
1/1,7’’ 5,7 7,6 9,5 4,6
2/3’’ 6,6 8,8 11 3,9
1’’ 8,8 13,2 15,9 2,7
Micro 4/3 13 17,3 21,6 2
1,5’’ 14 18,7 23,4 1,9
APS-C 1,6x 14,9 22,3 26,8 1,6
APS-C 1,5x 15,7 23,7 28,4 1,5
APS-H 18,6 27,9 33,5 1,3
Plein format 24 36 43,3 1
Moyen format 33 44 55 0,8
40,4 53,7 67,2 0,6

Plus la focale augmente, plus l'angle de champ de vision se réduit.

 
gif anime puces 045Les différents types d'objectifs :

Téléobjectif :

On nomme téléobjectif une focale supérieure à 50mm. La principale caractéristique du téléobjectif est de rapprocher l'image (cadrage plus serré) et de diminuer le champ de vision. La profondeur de champ est réduite. Une autre caractéristique est la réduction apparente ou compression des distances entre le premier plan et l'arrière-plan.

On classe les téléobjectifs selon la focale :
petit télé : focale de 50 à85 mm,
télé moyen : de 85 à 135mm,
long télé : de 135 à 250mm ,
super télé : focale supérieure à 250mm

Grand-angle :

Une focale inférieure à 50 mm est nommée grand-angle. Avec le grand-angle, le sujet principal est plus petit car le champ de vision est plus large. Le grand-angle a propension à déformer la perspective. Il exagère la distance apparente entre le premier plan et l'arrière-plan.

Zoom optique :

Objectif à focale variable. Le zoom consiste à faire varier le système optique (jeu de lentilles).

Macro :

Objectif qui vous permet de photographier l’infiniment petit, de révéler des détails invisibles ou à peine perceptibles à l’œil.

Objectifs spéciaux :

Fisheye (angle de champ 180° voire supérieur), objectif à décentrement, objectif à bascule.

Doubleur (ou multiplicateur) de focale :

Votre téléobjectif n'est pas assez puissant et occasionnellement vous avez besoin d'un super-télé plus puissant, un accessoire simple, à prix raisonnable vous permet d'augmenter la puissance de votre téléobjectif. (doubleur x2, multiplicateur x1,4). Ainsi votre objectif  300mm devient 600mm ou 420mm, non sans inconvénient. Vous perdez une luminosité d'environ 2 diaphragmes avec le doubleur (reprenons l'exemple du 300m qui ouvre à f/5,6, l'ouverture est réduite à f/11). Pour compenser cette perte de luminosité, vous avez la possibilité d'augmenter la sensibilité de votre appareil. 

 gif anime puces 045Quelle focale choisir ?

Le choix d'une focale a une incidence sur la mise en valeur d'un sujet. Pour donner autant d'importance au sujet qu'à l'arrière plan (profondeur de champ large) une courte focale de 50mm est appropriée. En revanche, pour détacher le sujet de l'arrière plan qui apparaîtra en flou (profondeur de champ réduite) une longue focale conviendra mieux.

Un exemple : même sujet pris successivement en modifiant la focale et la distance sujet/objectif

Photo 1 : focale 35mm, distance 10 cm environ.

Photo 2 : focale 50mm, distance 20 cm environ

Photo 3 : focale 300mm, distance 1,50m environ

Ces trois photos nous montrent l'influence de la focale sur la profondeur de champ.

gif anime puces 045Comment choisir un objectif ?

L'objectif est une pièce maîtresse qui contribue à la qualité de l'image. Alors, avant de choisir, posez-vous les bonnes questions :

● compatibilité avec l'appareil :

En premier lieu, vérifiez si l'objectif est compatible avec votre appareil : un objectif pour APS-C n'est pas compatible avec boîtier plein format à moins d'y annexer une bague d'adaptation.

focale fixe ou zoom :

- la focale fixe bénéficie d'une plus grande ouverture du diaphragme (f/2,8) : meilleure netteté, plus de luminosité
- le zoom désigne un objectif qui offre plusieurs longueurs focales, d'une amplitude plus ou moins étendue (par exemple  : 18/55mm, 18/135mm, 70/300mm). Le zoom répond à de nombreux besoins sans changer l'objectif. En contrepartie l'ouverture maximum du diaphragme est moins grande

stabilisation de l'image :

Je ne le dis jamais assez, l'utilisation d'un trépied est la meilleure solution pour la stabilité de l'appareil or, dans certaines situations,  le seul recours possible est la prise de vue à main levée. Le stabilisateur devient indispensable pour éviter les flous de bougé, plus encore avec un boîtier sans stabilisateur intégré.

un objectif pour quelles photos ?

Photos de portraits, de paysages, photos animalières, sportives, photos de voyages, photos de nuit ... Un ou plusieurs objectifs ? Votre choix doit répondre à VOS besoins, à VOS préférences. Pour tel photographe un seul objectif suffira à couvrir ses besoins, pour tel autre 2 ou 3 objectifs seront nécessaires.

Avant de vous lancer dans des dépenses onéreuses, ne tombez pas dans le piège de croire qu'un matériel sophistiqué vous transformera en bon potographe.

qualité du matériel :

Faut-il acheter un objectif de la même marque que son appareil ? Pas obligatoirement, des spécialistes d'optiques (Tamron, Sigma) proposent divers objectifs de qualité comparable et moins chers que ceux des grandes marques (Canon, Nikon ...). Vous trouverez sur Internet des tests pour vous aider à mieux cerner les points forts et les points noirs d'un produit.

Des défauts optiques (distorsion, vignettage) se révèlent sensiblement avec des objectifs super télé dont la construction optique est de moyenne qualité. La haute qualité est réservée à un public pro  qui a la possibilité d'amortir son investissement (par ex. Canon 400 mm f2/8 = 13000€).

Vous trouverez des objectifs à petits prix (Dörr Danubia, Samyang, Tokina, Walimex ...). Le prix est justifié : n'espérez une bonne qualité de l'image avec ces optiques bas de gamme. 

les performances :

Réactivité de la mise au point (AF) - ouverture du diaphragme - homogénéité des focales (objectif à focale variable) - niveau de netteté.

De nombreux types de verre sont employés pour la fabrication des lentilles. Les performances d'un objectif dépendent du pouvoir de réfraction des ondes lumineuses de chaque type de verre : aptitude à modifier uniformément le trajet des trois couleurs primaires (RVB).

vos contraintes :

- le budget : bien sûr la première contrainte concerne le budget lequel doit tenir compte de vos possibilités, de vos réels besoins. Pour la photo animalière, un super télé (minimum 400mm) s'impose, oui mais à quel prix ? Il ne faut pas rêver, plus la focale augmente, plus la qualité de l'optique est importante, donc, un coût plus élevé. L'achat d'un objectif d'occasion peut vous permettre de réaliser d'appréciables économies à condition toutefois que votre achat soit assorti de certaines garanties (garantie légale de conformité, garantie de vices cachés, garantie commerciale ...).

- le poids : plus le poids total de votre matériel augmente, plus son transport devient un handicap. Un matériel lourd, encombrant, peut vite devenir une charge fastidieuse. Ne pas oublier; malgré des contraintes, la photographie doit rester un plaisir


top
 
 

MENTIONS LÉGALES

Informations générales

DROITS RÉSERVÉS

GYPSE VIDEO 2021