Nous avons 112 invités et aucun membre en ligne

Avant de mettre en œuvre une animation avec des images clés, il est préférable d'en comprendre la technique.

Images clés dans le codage

Plus un fichier contient de données, plus il est volumineux. La suppression de certaines données lors de la compression permet de réduire la taille du fichier. Cette compression dite avec perte de données, utilise des images clés.

*compression spatiale (intra-image) :  

La compression vidéo s'effectue image par image sur la base de l'ensemble des données. L'image est divisée en zones (blocks), qui sont en général de 8 pixels sur 8 pixels. Pour cette raison, le fichier vidéo sera volumineux. Formats utilisant la compression intra-image : DV-AVI, Mjpeg, AVC-intra, DVCPROHD.

*compression temporelle (inter-image) :

La compression "Long GOP" s'effectue par GOP (Group of Pictures) lesquels sont composés d'1 image clé (I), d'images prédictives (P) et d'images bidirectionnelles (B). L'ensemble des données de l'image I est compressé (compression spatiale) et sert de référence aux images suivantes du groupe. Pour les images B et P, seuls les blocks qui changent par rapport à l'image I de référence sont codés (compression temporelle). La longueur d'un GOP varie selon la technologie utilisée : MPEG2 (en général 12 images pour du 25 i/s), MPEG4 (peut dépasser 40 images). Exemple d'un GOP : IBBPBBPBBPBB.

Images clés dans un montage

Le rôle de l'image clé dans un montage est comparable à celui du codage. Il s'agit d'un processus qui consiste à remplir des données inconnues entre deux valeurs connues. L'image clé spécifie les valeurs d'une propriété à certains moments clés. L'interpolation génère les valeurs des propriétés entre les images clés. Ce processus peut être utilisé pour animer un mouvement, des effets, des modifications de couleur, de lumière, des ajustements d'image, des niveaux sonores, etc.

Prenons l'exemple d'une animation simple : modification de la taille d'une image vidéo 1920*1080 en image 475*270 sur une durée 1s. Sans images clés, la création du mouvement nécessiterait un montage image par image (pour une animation de 1s à une cadence de 25i/s, nous aurions 25 images à traiter, pour une durée de 4s, 100 images). Cette méthode est lourde et fastidieuse.
Pour créer cette animation, il suffit de créer une image clé au début de l'animation et une autre à la fin :
  - L'image clé de départ contient la valeur des propriétés de l'objet au départ de l'animation
  - La seconde image clé contient la valeur des propriétés de l'objet à la fin de l'animation
Le logiciel crée des images intermédiaires (interpolation) en fonction de la durée de l'animation, en calculant les valeurs inconnues entre les deux valeurs connues.
Dans une animation comprenant plusieurs étapes, on placera des images clés à chaque modification de l'animation. Par exemple : modification taille de l'image suivi d'un déplacement de l'image :
- image clé 1 : taille initiale de l'image
- image clé 2 : taille finale de l'image et début du déplacement
- image clé 3 : fin du déplacement (ligne droite).
Pour tout changement de direction (zigzag, courbe ...) il faut créer de nouvelles images clés.

La précision de l'interpolation dépend du logiciel utilisé et des modes et méthodes d'interpolation quand le choix est possible (After Effects propose les modes : interpolation temporelle (interpolation dans le temps) et interpolation spatiale (interpolation dans l'espace) et les méthodes d'interpolation Linéaire, Bézier, Maintien).

bouton retour

top

Mentions légales

Droits réservés

GYPSE VIDEO 2017