Nous avons 121 invités et aucun membre en ligne

Depuis fin 2008, une révolution technologique permet d'enregistrer de la vidéo Full HD sur des appareils photo, en haute qualité. Les boîtiers HDSLR (High Definition Digital Single Reflex) rivalisent avec les meilleurs caméscopes et s'avèrent supérieurs à la plupart des caméscopes de la gamme grand public. Le CANON EOS 5D MarkII fut le pionnier.

Grâce à leurs grands capteurs associés à des processeurs puissants, les reflex HDSLR offrent une qualté d'image incomparable. La combinaison avec de nombreux objectifs élargit les capacités de ce type de produit. Ainsi, de nombreux professionnels tournent des films, avec un HDSLR, notamment pour la Télévision.

Oui mais ! Si les reflex HDSLR présentent des avantages incontestables, ils ont aussi des inconvénients par rapport aux caméscopes.

AVANTAGES :

  • le reflex HDSLR bénéficiant d'un capteur beaucoup plus grand que celui de la majorité des caméscopes (de 5 à 10 fois pour le 5D MarkII) sont plus dynamiques et plus sensibles que la majorité des caméscopes HD, le rendu est comparable à celui des caméras cinéma
  • le débit du flux MPEG4 AVC-H264 est de 40 à 48 Mbit/s, soit presque le double d'un caméscope grand-public (24 Mbit/s maxi)
  • les nouveaux capteurs CMOS permettent d'acquérir davantage de lumière et de générer un meilleur rapport signal/bruit que la majorité des caméscopes HD
  • le boîtier HDSLR dispose d'un large choix d'optiques, alors que les caméscopes HD, sauf rares exceptions, n'ont qu'un seul objectif, lequel, souvent, est de qualité moyenne.
  • le mode vidéo bénificie de la palette des fonctionnalités liées à la photo
  • en comparaison avec un caméscope professionnel, le prix est très avantageux d'où un meilleur rapport qualité/prix

INCONVÉNIENTS :

  • pour une meilleure stabilité et augmenter le confort lors du tournage il est nécessaire de s'équiper d'accessoires (trépied, support d'épaule, ...

               crosse1  crosse2  crosse3     

  • à l'instar des caméscopes grand public la prise de son est limitée ; l'ajout d'un micro externe est indispensable
 micro-mke   micro-rode
  • pour les générations de Reflex avant 2014, mise au point manuelle et autofocus ne sont pas adaptés au mode vidéo, un accessoire - le follow focus - permet de faire une mise au point précise, lisse, dépourvue de tremblements.
follow-focus
  • pour un meilleur confort de la visée, voir l'image en toutes circonstantes, il est indispensable d'adjoindre un viseur loupe (ou un moniteur live view externe)

                  viseur1   viseur2 

  • risque de surchauffe du boîtier
  • le mode Rolling shutter des capteurs CMOS produit l'effet de "jello" lors de prises de vues avec des mouvements rapides (distorsion et déformation de l'image)

CONCLUSION :

Un reflex HDSLR en mode vidéo est une solution avantageuse par rapport à de nombreux caméscopes mais ne peut prétendre remplacer ceux de la catégorie pro ; il peut s'avérer, en ce cas, être un complément très utile. Face à la concurrence, les reflex HDSLR de CANON offrent, pour l'instant, les meilleures performances. NIKON et PANASONIC sont en embuscade.

À noter l'excellent ouvrage de Sébastien Devaud : Tourner en vidéo HD avec les reflex Canon EOS 5D mark II, EOS 7D, EOS 1D Mark IV (éditions EYROLLES)

 

bouton retour

top

Mentions légales

Droits réservés

GYPSE VIDEO 2017