Nous avons 55 invités et aucun membre en ligne

Le concept de la vidéo a considérablement évolué. Un simple téléphone mobile permet de réaliser des vidéos. La qualité image varie selon le produit, néanmoins certains appareils bénéficient d'une bonne qualité de l'image.

Pour un large public la vidéo consiste à filmer le plus facilement possible puis de visionner les images, voire les publier, sitôt enregistrées.

De ce fait, le marché des caméscopes est en perte de vitesse. Pour reconquérir une part du marché, les fabricants se sont orientés vers un produit spécifique : l'Action-Cam (caméra embarquée). Ces appareils, petits, légers, pouvant être fixés sur soi (casque), séduisent ceux qui veulent filmer leurs exploits sportifs, leurs balades dans la nature, à pied, à vélo ...
La caractéristique principale est la simplicité : aucun réglage à effectuer pendant le tournage. L'utilisation de ce type d'appareil est limitée dans ses possibilités. La caméra sportive peut faire un complément intéressant au matériel vidéo (caméscope, Reflex HDLSR ...). Plus d'une caméra vendue sur deux est une action-cam.

Le succès de GoPro est toujours confirmé (n° 1 au palmarés des ventes), mais les fabricants traditionnels de caméscopes (Sony, Panasonic, Canon) s'emploient pour être présents. D'autres (TomTom, Garmin, Xiaomi ...) s'engouffrent dans le créneau.

Quelques modèles :
Activeon CX
Canon Legria miniX
GarminVirb XE
GoPro Hero 4
Kodak PixPro SP1
Panasonic HX-A500
Panasonic HX-A1
PNJcam S71
Ricoh WG-M1
Rollei 500 Sunrise
SJCAM SJ5000
Sony HDR-AZ1
Sony FDR-X1000V
Tom Tom Bandit
Xiaomi Yi Camera

Le DVD I Structure DVD VidéoStructure DVD AVCHD I Encodage I Lecture avec upscaling I Créer DVD I Liens

LE DVD

Un DVD (Digital Vidéo Disc) peut se déteriorer. Sa durée de vie est estimée à 30 ans selon National Institute of Standards and Technology La précaution est d'en faire, comme pour tout autre support, une sauvegarde.

Coupe d'un DVD +/-R

DVD

Il y a 3 standards concurrents de DVD (ré)enregistrables :

→ DVD -R, DVD +R (R pour Recordable : enregistrable)

→ DVD -RW, DVD +RW (RW pour ReWritable : réinscriptible)

DVD -RAM.

  • 1 - DVD -R et DVD -RW

Les DVD -R et -RW doivent être finalisés pour la lecture sur un lecteur de salon. Ils sont compatibles avec tous les lecteurs de salon ou de PC sortis après 2005.

  • 2 - DVD +R et DVD +RW
Le DVD +R/RW a de meilleures spécifications techniques que le DVD -R/RW.
Le DVD +R/RW est compatible avec tous les lecteurs de salon et de PC sortis après 2005. Le DVD +RW n'a pas besoin d'être finalisé pour la lecture sur un lecteur de salon
  • 3 - DVD -RAM

DVD -RAM est le meilleur format réenregistrable de DVD mais il est incompatible avec la plupart des lecteurs de salon et de PC. C'est l'équivalent d'un disque amovible

 Principales capacités de DVD :

  • DVD-5 simple face : 4.7 GB*1 (4,38 Gio)
  • DVD DL (DVD-9) simple face et double couche*2  : 8,54 GB (7.953 Gio)
  • DVD-10 double face  : 9,4 GB (8.754 Gio)
  • DV-18 double face et double couche: 17,08 GB (15.906 Gio)
  • MiniDVD  simple face :  1,4 GB (1.303 Gio)
  • MiniDVD  double face : 2,66 GB (2.477 Gio)
  • MiniDVD  double couche :  2,66 GB (2.477 Gio)
  • MiniDVD  double face et double couche : 5,2 GB (4.842 Gio)

*1 GB : gygabyte (byte est la traduction anglaise de octet, donc 1 GB = 1Go). Ne pas confondre b (bit) et B (byte). Attention, les préfixes binaires (Kio, Mio, Gio ...) n'ont pas la même valeur que les préfixes SI (Ko, Mo, Go ...) La mesure officielle est l'octet binaire (Kio, Mio, Gio) Ainsi un DVD de 4,7 GB a une capacité réelle de 4,38 Gio. Voir octet

*2 DVD double couche : Un DVD double couche est constitué d'une couche supérieure translucide et dorée, et d'une couche inférieure réflexible et argentée. Ces deux couches sont séparées par une couche de liaison (Bonding Layer). L'information gravée sur la couche inférieure est sur une spirale inversée.

Caracrtéristiques des DVD

DVD3.

DVD4

Il est fortement conseillé, avant de graver définitement un DVD, de procéder à des essais avec un RW.  

Graver un DVD à une petite vitesse donne de meilleurs résultats et prolonge la durée de vie d'un DVD RW.

La qualité d'un DVD peut varier d'une marque à l'autre.  Avec les génériques (no name) des problèmes récurrents sont signalés. Le graveur peut aussi avoir une incidence sur le résultat obtenu : puissance du laser.
 
STRUCTURE DVD

Les DVD Vidéo sont des disques qui ont été gravés, puis "finalisés" pour être lisibles par tous les lecteurs de DVD. Ils contiennent des fichiers : 

(Audio_TS est toujours vide, n'est utilisé que pour les DVD audio)

        VOB                       CONTENU

VTS_01_0.VOB    Titre 01, le menu de ce titre

VTS_01_1.VOB    Titre 01, la vidéo de ce titre

VTS_01_2.VOB    Titre 01, VOB2 (vidéo coupée en plusieurs VOB si supérieure à 1Gio)

VTS_01_3.VOB    Titre 01, VOB3

VTS_02_0.VOB    Titre 02, le menu de ce titre

VTS_02_1.VOB    Titre 02, la vidéo de ce titre

 ainsi de suite jusqu'à VTS_99

RÉSOLUTION

MPEG 2 : 720*576 (PAL), 720*480 (NTSC)
 
Exemple du contenu d'un DVD :
VOB

SRUCTURE DVD AVCHD

Le format le plus utilisé sur un DVD est le Mpeg2, toutefois le DVD supporte d'autres formats dont l' AVCHD encodé : 

- pour la vidéo : en H264/Mpeg 4 AVC

- pour l'audio : en Dolby Digital (AC3) ou LPCM (voir Glossaire).

Ces fichiers sont dans un conteneur Mpeg (M2ts), lequel contient le répertoire BDMV et des sous-répertoires :

AVCHD

Le DVD simple couche (4,7 Go) contient au maximum 30mn d'une vidéo AVCHD, dans une qualité normale
Pour exemples :
Une vidéo, sans effets et transitions, de 20mn 1080i à 25 i/s avec un débit de 28 Mb/s = 4,15 Gio
Une vidéo, sans effets et transitions, de 25 mn à 25 i/s avec un débit de 10Mb/s (débit faible pour AVCHD) = 1,92 Gio
En réduisant le débit binaire, on peut graver plus de 30mn sur un DVD AVCHD, ce sera au détriment de la qualité.

RÉSOLUTION

1920*1080

1280*720

La lecture d'un DVD AVCHD n'est possible que sur un lecteur Blu-ray.

ENCODAGE DVD

Aujourd'hui, la plupart des logiciels de montage vidéo grand public permettent d'encoder dans de nombreux formats, de créer des DVD et Blu-ray. L'encodage est simplifié. 

Selon le logiciel, quelques paramètres à régler :

  • préréglages : type de disque (DVD, Blu-ray, WMVHD, AVCHD), format (standard DVD PAL, HDV PAL, AVCHD PAL, AVCHD Lite, ....)
  • débit binaire (DVD en Mpeg2) :

un débit de 6000 Kbits = environ 1h30

un débit de 7000 Kbits = environ 1h20

un débit de 8000 Kbits = environ 1h10

un débit de 9000 Kbits = environ 1H 

Pour calculer le débit selon la durée de votre vidéo, un outil : VidéoCalc 

À partir de 8000 Kbits en Mpeg2, l’œil ne perçoit plus la différence de qualité.

  • qualité
pour une vidéo de courte ou moyenne durée, la haute qualité s'impose, à l'inverse, pour une longue durée vous devez diminuer la qualité.
 

  gif anime puces 
022 LECTURE DVD AVEC UPSCALING

Il est possible de lire un DVD standard en résolution HD, grâce à la conversion "upscaling". Les lecteurs DVD/Blu-ray Disc et téléviseurs récents ont cette  foncfionnalité.

L'upscaling est un convertisseur ascendant qui met à l'échelle HD (1920*1280) une image 720*576. Le principe consiste à cloner les pixels d'origine dans les mêmes valeurs (luminosité, colorimétrie). Or le choix des pixels lors des calculs des algorithmes est approximatif et dépend entièrement du matériel utilisé. Si l'image originale est plus belle à regarder, sa qualité n'est en aucun cas améliorée. Les résultats varient selon le matériel, très peu d'appareils amèliorent sensiblement la qualité de l'image, le plus souvent les résultats sont moyens.

Un lecteur DVD/Blu-ray Disc avec upscaling doit obligatoirement être connecté au téléviseur via un câble HDMI

Dans tous les cas, la qualité d'une vidéo issue d'un DVD ne peut avoir la qualité d'une vidéo native HD.

  CRÉER UN DVD

Pour créer un DVD Vidéo avec menu, un logiciel d'auteuring (en anglais : authoring) est nécessaire. Les logiciels de montage vidéo grand public ont cette fonctionnalité : menu simple ou animé, chapitres. Néanmoins, s'il est possible de démarrer la lecture au chapitre de son choix, la lecture sélective (par exemple un seul chapitre) n'est pas possible.

Un logiciel d'auteuring pro (par exemple Adobe Encore) permet tous les choix et compositions. Voir le tutoriel "liste de diffusion de chapitres"
Pour la sauvegarde d'un fichier vidéo, le DVD de données est la formule appropriée. Sur un DVD multi-session, il est possible de rajouter des données (vidéo).
 

LIENS (téléchargement gratuit)

encodage :

Format Factory

Media coder

Super

XMediaRecode

TMPGEnc

sauvegarde, copie de DVD :

DVD Shrink

DVD Decrypter

DVD Fab HD Decrypter

Voir plus de liens dans : OUTILS

 

 

 

bouton retour

top

 

auteuring I convertisseurs audioconvertisseurs vidéo I convertisseurs baladeurs I copie DVD, sauvegardeI codecsinfos codecs I divers I lecteurs I récupérer fichiers

La liste des outils ci-dessous est une sélection parmi les outils les plus performants.

 apply f2 AUTEURING (authoring)

AVStoDVD

DeVeDe

DVD Styler

apply f2 CONVERTISSEURS AUDIO

AC3filter : décodeur audio

Any audio converter : convertisseur audio

Audacity : éditeur audio

AudioGrabber : ripper

Free Mp3 WMA converter : convertisseur

MediaMonkey : gestionnaire de fichiers audio

Raptor Audio : encodeur - lecteur

Switch Audio Converter : convertisseur

 

 apply f2 CONVERTISSEURS VIDÉO

Sous Windows

Any DVD & Any DVD HD

AVCHD coder 

AVStoDVD

Encode HD  

Freemake Video Converter

Format Factory

H264 encoder

Internet Video Converter

Kastor Free Video Converter

Koyote Free video converter

Koyote Free HD converter

Média Coder 

MultiAVCHD

Super et tutoriel

TMpegEnc

XMedia Recode

Sous MAC

ffmpegX

encodeurs H264/x264

Avidemux

DivX10

MeGUI

Satsuki All2x264

Dans les solutions propriétaires : Adobe Media Encoder de Première Pro CS/CC (excellents résultats), Nero Recode, BadaBoom de NVIDIA, MainConcept.

 

 apply f2 CONVERTISSEURS POUR BALADEURS

De plus en plus d'internaures demandent comment charger une vidéo sur leur iPod, iPhone, PDA ...

Des convertisseurs spécialisés pour baladeurs permettent de règler votre problème, car il gèrent les formats actuels (Mpeg2, Mpeg4, WMV, MOV, OGM, MKV, H263, H264, AVI, etc.), différentes résolutions (320x240, 800x600, 1440x720, etc.), en fonction de la taille de l'écran (4:3, 16:9, 16:10).

Les mieux notés :

MAGIX Video Nomade 3 : le plus complet, prix 40€

KOYOTE Free Video Converter : gratuit

AVANQUEST ConvertMovie2 : prix 30€

 

  apply f2 INFOS sur CODEC ...

AVIcodec : permet de connaître le codec utilisé

GSpot : informations sur les codecs audio/vidéo installés sur la PC et utilisés pour les fichiers multimédia

IfoEdit et VobEdit : éditeur de fichiers IFO et éditeur de fichiers VOB

MediaInfo : fournit des informations techniques et des méta-données à propos des fichiers audio/vidéo

VideoInspector : permet de connaître les informations relatives à un fichier audio/vidéo

 

apply f2 DIVERS

Avidemux : éditeur vidéo

Blender : logiciel de création 3D

Bruitages 1, bruitages 2

Camstudio : capture d'écran en continu

Captimag : capture d'écran

CloneBD : ripper

Cycore FX : plugins d'effets pour After Effects

Filmotech : gestionnaire de DVD, Blu-ray Disc, CD, VHS

HDVSplit : utilitaire de capture de vidéos HDV

Mpg2Cut2 : pour supprimer des parties de vidéo non désirables

Sapphire : plugins d'effets pour Première Pro CS, After Effects ...

Satsuki : decoder pack

Smart Cutter : pour supprimer des parties de vidéo AVCHD non désirables (fichiers .ts, .mts, .m2ts)

Sqirlz Morh : création de morphing

Subtitle Edit : créer et synchroniser des sous-titres

Subtitle Workshop : éditeur de sous-titres

tsMuxeR : multiplexeur

VideoCalc : calcule le débit binaire (bitrate)

VideoPad Video Editor : logiciel de montage

VirtualDubMod : version améliorée de VirtualDub

WinDV : logiciel de capture

Winmorph : création de morphing    

OGG Vorbis : encodage et streaming audio au format OGG (Open Source

 

  apply f2 LECTEURS

Moovida : lecteur multimédia

Flash player : lecteur fichiers flv

Quicktime : lecteur fichier MOV

VLC : lecteur multimédia

 

  apply f2 RÉCUPÉRER FICHIERS

Une question récurrente sur les forums : comment récupérer un fichier perdu, effacé par erreur, sur DD, carte mémoire  ? Voici quelques liens :

PC Inspector file Recovery et tutoriel

Recuva et tutoriel

Restoration

TestDisk & PhotoRec

top

 

 

 

bouton retour

 

 

Depuis fin 2008, une révolution technologique permet d'enregistrer de la vidéo Full HD sur des appareils photo, en haute qualité. Les boîtiers HDSLR (High Definition Digital Single Reflex) rivalisent avec les meilleurs caméscopes et s'avèrent supérieurs à la plupart des caméscopes de la gamme grand public. Le CANON EOS 5D MarkII fut le pionnier.

Grâce à leurs grands capteurs associés à des processeurs puissants, les reflex HDSLR offrent une qualté d'image incomparable. La combinaison avec de nombreux objectifs élargit les capacités de ce type de produit. Ainsi, de nombreux professionnels tournent des films, avec un HDSLR, notamment pour la Télévision.

Oui mais ! Si les reflex HDSLR présentent des avantages incontestables, ils ont aussi des inconvénients par rapport aux caméscopes.

AVANTAGES :

  • le reflex HDSLR bénéficiant d'un capteur beaucoup plus grand que celui de la majorité des caméscopes (de 5 à 10 fois pour le 5D MarkII) sont plus dynamiques et plus sensibles que la majorité des caméscopes HD, le rendu est comparable à celui des caméras cinéma
  • le débit du flux MPEG4 AVC-H264 est de 40 à 48 Mbit/s, soit presque le double d'un caméscope grand-public (24 Mbit/s maxi)
  • les nouveaux capteurs CMOS permettent d'acquérir davantage de lumière et de générer un meilleur rapport signal/bruit que la majorité des caméscopes HD
  • le boîtier HDSLR dispose d'un large choix d'optiques, alors que les caméscopes HD, sauf rares exceptions, n'ont qu'un seul objectif, lequel, souvent, est de qualité moyenne.
  • le mode vidéo bénificie de la palette des fonctionnalités liées à la photo
  • en comparaison avec un caméscope professionnel, le prix est très avantageux d'où un meilleur rapport qualité/prix

INCONVÉNIENTS :

  • pour une meilleure stabilité et augmenter le confort lors du tournage il est nécessaire de s'équiper d'accessoires (trépied, support d'épaule, ...

               crosse1  crosse2  crosse3     

  • à l'instar des caméscopes grand public la prise de son est limitée ; l'ajout d'un micro externe est indispensable
 micro-mke   micro-rode
  • pour les générations de Reflex avant 2014, mise au point manuelle et autofocus ne sont pas adaptés au mode vidéo, un accessoire - le follow focus - permet de faire une mise au point précise, lisse, dépourvue de tremblements.
follow-focus
  • pour un meilleur confort de la visée, voir l'image en toutes circonstantes, il est indispensable d'adjoindre un viseur loupe (ou un moniteur live view externe)

                  viseur1   viseur2 

  • risque de surchauffe du boîtier
  • le mode Rolling shutter des capteurs CMOS produit l'effet de "jello" lors de prises de vues avec des mouvements rapides (distorsion et déformation de l'image)

CONCLUSION :

Un reflex HDSLR en mode vidéo est une solution avantageuse par rapport à de nombreux caméscopes mais ne peut prétendre remplacer ceux de la catégorie pro ; il peut s'avérer, en ce cas, être un complément très utile. Face à la concurrence, les reflex HDSLR de CANON offrent, pour l'instant, les meilleures performances. NIKON et PANASONIC sont en embuscade.

À noter l'excellent ouvrage de Sébastien Devaud : Tourner en vidéo HD avec les reflex Canon EOS 5D mark II, EOS 7D, EOS 1D Mark IV (éditions EYROLLES)

 

bouton retour

top

Mentions légales

Droits réservés

GYPSE VIDEO 2017