La nostalgie du passé est un phénomène de société qui se développe de plus en plus.

La photographie n'est pas épargnée.  La croissance des ventes du matériel argentique traduit ce grand retour. Effet de mode ? Nostalgie ?

Le premier argument cité en faveur de l'argentique est le temps de réflexion avant de prendre une photo. Cet argument est à la fois vrai et faux. Pourquoi ? La raison est fort simple. Il faut distinguer deux catégories : le tireur de clichés et le photographe
- Le tireur de clichés prend n'importe quoi, n'importe comment, sans se soucier des techniques de la photographie. Peu importe le résultat. Or avec l'argentique, une photo a un coût. Les appareils instantanés (Polaroid) dont la qualité de l'émulsion est médiocre, et les appareils jetables ont eu une part importante du marché.
- Le photographe se concentre sur la prise de vue, calcule la mise au point. L'appareil qu'il utilise n'est qu'un outil qui lui permet de concrétiser son intention. Lorsque le photographe a su choisir un matériel correspondant à SES besoins, à SES attentes, le plaisir de photographier est accru. Ainsi un appareil sera source de plaisir pour untel, pas pour tel autre.
Les nostalgiques sont sensibles à l'aspect du grain et considèrent le pixel trop lisse. Des préférences dont les valeurs sont purement émotionnelles, donc subjectives.
Le matériel argentique se trouve en occasion et comprend 2 grandes familles :
- format le plus courant : format 35mm (Canon, Leica, Olympus, Minolta, Nikon, Pentax, etc.)
 
canon ae 1

- format  destiné principalement au milieu professionnel : moyen format (Contax 645, Maniya 645, Pentax, Rolleiflex, etc.)


contax 645

Le format 35mm emploie des pellicules 24x36

Le moyen format emploie des pellicules 120 qui se déclinent en 4 tailles : 6x4,5  6x6  6x7 et 6x9

format 645 format 66 format 67 format 69

La surface sensible en format 120, beaucoup plus importante que celle du 24x36, procure une définition de l'image de meilleure qualité

Argentique et Numérique sont deux systèmes différents dont chacun présente des avantages et des inconvénients.

✔ ARGENTIQUE
La qualité de l'image dépend de l'optique de l'appareil, de la pellicule, et du développement.
Avantages :
● finesse du grain avec un moyen format.
● douceur des couleurs.
● équilibre de la plage dynamique entre zones hautes lumières et basses lumières.
● les contraintes exigent une prise de vue réfléchie, attentionnée, sinon gare à la photo ratée.
● surimpression de photos avec certains modèles (nécessité d'un savoir-faire).
Inconvénients :
● le coût des photos : par exemple une pellicule format 120 (pour appareil moyen format) = 30 à 40€ + développement et options numérisation et/ou tirages : à partir de 20€
● nombre de prises de vues en fonction du format de l'appareil :
- 24x36 = 36 poses
- moyen format 645 = 16 poses, 6x6 = 12 poses, 6x7 = 10 poses, 6x9 = 8 poses.
le choix d'une photo est lié au choix de la pellicule (N&B, couleurs, sensibilité : le 100 ASA/ISO ne convient pas pour un coucher de soleil ou en intérieur, le 800 ASA/ISO grossit la taille du grain .... )
pellicule avec dominante d'une couleur (bleu ou vert) selon la marque.
● développement dans un laboratoire professionnel : pas de post-traitement, le développement non personnalisable peut s'avérer favorable ou défavorable selon l'exposition choisie à la prise de vue.
● développement par ses propres soins : pouvoir disposer d'un laboratoire (pièce réservée à cet usage) chez soi ou dans un club photo, post-traitement limité (cadrage, zoom, tonalité) et pas droit à l'erreur (une erreur est irréversible).
● les essais pour la photo créative, rarement réussis à la première prise, représentent des dépenses supplémentaires, d'où la crainte de l'échec.
Les photos ci-dessous réalisées à l'époque où je débutais dans la photo artistique avec un reflex Canon AE1, ont nécessité des préparatifs de plus d'1 heure chacune afin de mettre au point la composition avant la prise vue (pas de post-traitement).
12
27
● les supports (films, négatifs, diapositives) vieillissent mal : à manipuler avec précaution pour ne pas laisser de traces ou, plus grave, des rayures (frottement de la poussière), altération des couleurs au fil du temps.
● nombreuses contraintes faute de ne pouvoir contrôler le résultat.
 NUMÉRIQUE
La qualité de l'image dépend de l'appareil :  optique, couple capteur/processeur.
Avantages :
● pas de coût financier pour les photos non satisfaisantes.
● sélection N&B, couleurs, sensibilité à volonté.
● multiplicité des expositions pour tirer le meilleur d'une situation
● large choix des paramètres à adopter, combinaisons multiples pour laisser libre cours à sa créativité.
● contrôle immédiat du résultat = intervention immédiate pour correction des paramétrages si nécessaire.
● possibilité de réaliser des essais sans la crainte d'un coût.
● optimisation des photos en post-traitement sans altérer l'image originale.
● technologie du numérique en constante évolution : il en résulte une nette amélioration de la qualité de l'image, et pour de nombreux appareils une qualité supérieure à celle de l'argentique.
● sauvegarde des images sur au moins 2 supports afin de ne pas subir l'inconvénient d'un incident (effacement, détérioration du support, ...)
Inconvénients :
● le tireur de clichés se satisfait uniquement des programmes automatiques.
la multiplicité de prises de vues risque de devenir rapidement un inconvénient (encombrement par un nombre croissant de photos inutiles qui ne seront jamais exploitées) si l'on n'a pas la rigueur d'un tri sélectif.
problème de gestion quand l'écart entre hautes et basses lumières est élevé. Le capteur ne sait pas restituer la totalité de la plage dynamique. Une solution pour pallier cet inconvénient est la prise de vue HDR.
CONCLUSION
En argentique, la qualité optimale s'obtient avec le matériel moyen format, or le coût élevé et les contraintes ne favorisent pas le grand public.
Avec le format 24x36 (pellicule ou capteur) un net avantage en faveur du numérique.
Un professionel dispose dans son équipement de plusieurs boîtiers, il peut donc associer argentique et numérique selon le type de photos à réaliser.
Le photographe amateur, limité par le budget, se doit avant de choisir, de bien déterminer ses besoins.
bouton retour

Mentions légales

Droits réservés

GYPSE VIDEO 2019