Un occidental lit de gauche à droite et de haut en bas. La lecture d'une image se fait en Z, mais à partir de point forts. C'est ainsi que depuis l'antiquité les peintres ont appliqué la règle des tiers pour la composition de leurs œuvres, afin d'en faciliter la lecture.
La règle des tiers consiste à diviser l'image en trois parties égales verticalement et horizontalement. L'intersection des lignes verticales et horizontales donnent 4 points forts.
 

Ce sont ces lignes verticales et horizontales et leurs 4 points forts qui vont nous servir de repères pour le cadrage. Dans le viseur de certains appareils, il est possible d'afficher un quadrillage qui permet de faciliter le cadrage. À défaut de quadrillage, le photographe doit l'imaginer.

Le sujet principal situé sur l'un de ces points forts attire plus facilement le regard. Le choix du point dépend de l'orientation du sujet, du mouvement, de la direction.

La photo 1 met en valeur le ciel qui occupe les 2/3 de l'image

Dans la photo 2, pour être mis en valeur, le sujet est placé sur la ligne verticale de droite et sur la ligne horizontale du bas. Notons que l'œil, élément principal, se situe sur un point fort

Photo 3, il est facile de suivre le regard de Jeanne (ligne verticale  de droite) vers la chaussure (ligne verticale de gauche) : lecture en Z

Bien entendu, la règle des tiers n'est pas une loi intangible, l'équilibre de la composition peut être respecté en plaçant le sujet au centre de l'image,  tel l'exemple ci-dessous :

Prenons le cas d'un portrat :
- regard vers la droite : le sujet sera placé à gauche
- regard vers la gauche : le sujet sera placé à droite
- regard de face : le sujet sera placé au centre.
3tiers06

En résumé, la règle des tiers est davantage un guide. Après avoir compris le fonctionnement du cerveau, son mode lecture, votre choix d'adopter, ou pas, cette règle,  vous permettra de traduire l'expression que vous souhaitez transmettre.

top
 
 
 
 
 
 
 

Mentions légales

Droits réservés

GYPSE VIDEO 2020